Finistère: Il avait enterré 19,5 kilos d’héroïne dans le jardin

FAITS DIVERS Le trentenaire a été interpellé par les gendarmes et incarcéré

M.Pa

— 

Illustration d'un gendarme, ici à Rennes.
Illustration d'un gendarme, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’est un joli butin qu’ont découvert les gendarmes, lundi, à Plouvien (Finistère). En fin de matinée, les brigades de Plabennec, les sections de recherche de Brest et de Rennes, la brigade motorisée de Brest et une équipe cynophile de Châteaulin ont débarqué chez un habitant qu’ils soupçonnaient de cacher de la drogue, rapporte Ouest-France. Leurs renseignements étaient justes. Très vite, les militaires ont trouvé 19,5 kilos d’héroïne enterrés dans le jardin.

Une valeur marchande comprise entre 300.000 et 800.000 euros

Une quantité assez rare, d’une valeur à la revente comprise entre 300.000 et 800.000 euros (selon le prix au détail et le degré de pureté du produit). Le locataire de la maison, un homme de 33 ans, a été placé en garde à vue durant 70 heures, tandis que la drogue a été détruite.

Selon Le Télégramme, le suspect a reconnu avoir caché l’héroïne dans le jardin mais a refusé d’en indiquer la provenance. Présenté jeudi à un juge d’instruction de Brest, il a été mis en examen et écroué. Une information judiciaire a été ouverte.