«Gilets jaunes » à Lyon: Un homme suspecté d'être impliqué dans l'attaque d'un fourgon de police interpellé

ENQUETE Les faits étaient survenus le 16 février, en marge de l'acte 14 des « gilets jaunes» à Lyon

Elisa Frisullo

— 

En marge d'une manifestation des "gilets jaunes" à Lyon. Illustration.
En marge d'une manifestation des "gilets jaunes" à Lyon. Illustration. — EAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Il aura fallu quatre mois aux enquêteurs pour remonter jusqu’à l’un des suspects. Un homme de 23 ans, appartenant à la mouvance anarchiste, vient d’être arrêté à Lyon dans le cadre d’une enquête ouverte après l’attaque d’un fourgon de police, apprend-on ce jeudi de la police.

Le 16 février, en marge de l’acte 14 des « gilets jaunes », un fourgon de police de la CRS autoroutière avait été pris à partie par plusieurs personnes. Une scène d’une grande « violence », rappelle la police, qui était survenue sur l’A7, envahie par de nombreux manifestants.

« Au terme de quatre mois d’enquête, les hommes de la cellule « gilets jaunes » de la sûreté départementale du Rhône sont parvenus à identifier un Lyonnais de 23 ans défavorablement connu des services de police », indique la DDSP69.

De nombreux jets de projectiles

Le suspect, identifié grâce aux images de la vidéosurveillance, est accusé d’être monté sur le fourgon et d’avoir asséné plusieurs coups de pied dans le véhicule. Il est également accusé d’avoir jeté de nombreux projectiles en direction des policiers dans les instants précédents l’attaque du fourgon.

Lors de ces échauffourées, un policier avait été blessé à l’épaule par l’une des pierres lancées et avait subi une ITT de huit jours, précise la police. Le Lyonnais est toujours en garde à vue. Les investigations se poursuivent.