Drôme: Une femme enceinte saute du deuxième étage pour échapper à son compagnon violent

VIOLENCE CONJUGALE Déjà connu pour violence, l’individu est soupçonné d’avoir frappé sa petite amie enceinte, la contraignant ainsi à fuir par la fenêtre

B.T.

— 

Violences faites aux femmes. Illustration.
Violences faites aux femmes. Illustration. — Rafael Ben-Ari/Cham/NEWSCOM/SIPA

Une femme de 30 ans enceinte de 3 mois a dû sauter du deuxième étage pour échapper à son conjoint violent mardi matin à 8 heures à Bourg-lès-Valence dans la Drôme. D’après France Bleu Drôme, tout aurait commencé parce que la victime aurait refusé une relation sexuelle.

La violence n’aurait fait que monter en intensité. Après avoir jeté plusieurs projectiles dont un couteau, le suspect, sorti de prison cet automne, aurait asséné un coup de poing dans le bras de sa compagne puis aurait tenté de l’étrangler. Il aurait également veillé à détruire le téléphone de sa petite amie et l’aurait empêchée de sortir de l’appartement.

Deux mois d’ITT

Il aurait ensuite téléphoné à l’employeur de sa compagne pour le prévenir de son absence. C’est à ce moment-là que la jeune femme aurait saisi l’opportunité de s’enfuir en se précipitant vers la fenêtre ouverte.

Si le bébé, qu’elle porte, est sorti indemne de la chute, ce n’est pas le cas de la future maman. Vertèbre fracturée, léger traumatisme crânien, la victime a subi deux mois d’ITT. Hospitalisée à Valence, elle a pu livrer son témoignage à la police. Placé en détention provisoire à l’issue de sa garde à vue, l’homme sera jugé au mois de juillet à Valence pour violences en récidive.