Montpellier: Un réseau de prostitution démantelé

ENQUETE Quatre personnes, soupçonnées d’avoir prostitué douze femmes, ont été interpellées et mises en examen

N.B.

— 

Le commissariat de Montpellier (illustration)
Le commissariat de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Quatre personnes, soupçonnées d’avoir prostitué douze jeunes femmes, ont été interpellées et mises en examen dans l’Hérault, a indiqué mercredi Christophe Barret, le procureur de la République de Montpellier. Selon Midi Libre, au moins deux mineures « en perdition », âgées de 17 ans, figuraient parmi les victimes de ce réseau présumé.

Les jeunes femmes seraient issues des quartiers du Petit Bard et de la Paillade, à Montpellier, comme les suspects. Ces derniers sont soupçonnés d’avoir forcé ces femmes à se prostituer, au bord de la route, ou via des sites Internet.

Dans des coffres de voitures

Selon le commissaire Jean-Philippe Fougereau, directeur du SRPJ de Montpellier, chargé de l’enquête, « certaines [femmes] ont été conduites à des centaines de kilomètres d’ici dans des hôtels pour s’y prostituer en voyageant dans le coffre des voitures ».

L’un des suspects dispose d’une trentaine de mentions sur son casier judiciaire, dont une peine pour des violences conjugales, poursuit le quotidien régional. Lors de perquisitions, des armes ainsi que plus de 6.000 euros ont été saisis.