«Gilets jaunes» à Rennes: Un temple de francs-maçons attaqué en marge d’une manifestation

FAITS DIVERS Le temple maçonnique a été pris pour cible par une dizaine de personnes le 1er juin

M.Pa

— 

Insigne maçonnique (illustration).
Insigne maçonnique (illustration). — Lucas Barioulet / AFP

Le bâtiment accueille les réunions de plusieurs loges rennaises de francs-maçons. Samedi dernier, le temple maçonnique de la rue Thiers, à Rennes, a été pris pour cible en marge de la manifestation des « gilets jaunes », a indiqué la police à 20 Minutes, confirmant une information de Ouest-France.

Une plainte déposée

En fin d’après-midi, alors que le défilé touchait à sa fin, une dizaine de manifestants ont attaqué le temple, situé en face du commissariat de police. Ces derniers ont cassé la porte d’entrée et lancé des bouteilles de bière à l’intérieur. La police est ensuite intervenue pour les chasser.

Un membre de la Parfaite Union, la loge maçonnique rennaise dépendant du Grand Orient de France, propriétaire du bâtiment, a décidé de déposer plainte.