Aix-en-Provence: Un néonazi, qui voulait faire un «carnage» au dîner du Crif à Marseille, interpellé

MENACE Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a évoqué cette menace lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), à Marseille, ce lundi

J.S.-M.

— 

Des drapeaux nazis ont été découverts chez cet homme, à Aix-en-Provence.
Des drapeaux nazis ont été découverts chez cet homme, à Aix-en-Provence. — Caters / SIPA

Les policiers ont d’abord repéré ses messages haineux postés sur Facebook. Et cette menace, clairement formulée : un homme qui voulait faire « un carnage » au dîner du Crif, ce lundi soir, à Marseille, a été interpellé en fin de semaine dernière à Aix-en-Provence, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de La Provence.

Ce néonazi d’une trentaine d’années possédait des armes de poing factices, des munitions, sept armes blanches et un équipement commando.

Placé en détention provisoire

Deux drapeaux nazis, un drapeau israélien, des livres suprémacistes et même un exemplaire de Mein Kampf ont été découverts à son domicile. Il a été placé en détention provisoire dans la foulée.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a suscité une grande émotion en évoquant ce projet de « carnage » lors du dîner du Crif, lundi dernier, à Marseille.