Marseille: Plus de 200 vols entre Nice et Perpignan, 15 kg d’or, une importante équipe de voleurs albanais interpellée

CAMBRIOLAGE La police marseillaise a interpellé 15 individus albanais soupçonnés d’avoir commis entre 200 et 500 vols entre Nice et Perpignan

Adrien Max

— 

Les saisies réalisées par la police Marseillaise lors du démantèlement d'un gang de voleurs albanais.
Les saisies réalisées par la police Marseillaise lors du démantèlement d'un gang de voleurs albanais. — Adrien Max / 20 Minutes
  • La police marseillaise a interpellé une quinzaine d’Albanais soupçonnés d’avoir commis des centaines de cambriolage dans tout le sud de la France.
  • Le butin est estimé à plusieurs centaines de milliers d’euros, ils ciblaient essentiellement des bijoux et de l’argent liquide.

« Une enquête emblématique ». Ce sont les mots choisis par Marjorie Ghizoli, la commissaire divisionnaire, chef de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône pour qualifier l’arrestation de plusieurs malfaiteurs albanais. Près de 150 policiers ont été mobilisés pour interpeller à la mi-mai 17 individus dans tout le département, soupçonné d’avoir commis des centaines de cambriolage sur tout le pourtour Méditerranéen, « de Nice à Perpignan ».

Au cours de huit mois d’enquête, une bonne dizaine d’enquêteurs a suivi ces individus divisés en groupes spécialisés, 7j/7 et 24h/24.

« Il y avait une équipe de voleurs, une équipe de receleurs, une équipe chargée de la logistique pour héberger les uns et les autres ou leur fournir des voitures, et l’organisateur. L’enquête a permis de leur attribuer 200 faits, mais elle est toujours en cours et le total pourrait atteindre les 500 vols », détaille Marjorie Ghizoli.

Des bijoux et du liquide

L’organisateur, un Albanais de 50 ans, a été interpellé dans le centre-ville de Marseille, tandis que les membres des autres équipes ont autour de la trentaine. « Il est très rare d’avoir à la fois les voleurs, les receleurs, mais surtout l’organisateur », se félicite la commissaire divisionnaire.

La carte recensant les cambriolages commis par cette équipe entre Nice et Perpignan.
La carte recensant les cambriolages commis par cette équipe entre Nice et Perpignan. - Adrien Max / 20 Minutes

Ces professionnels du cambriolage opéraient à la nuit tombée, essentiellement, sur des maisons individuelles et pouvaient enchaîner les vols. « Ils attendaient de voir si les habitations étaient occupées ou pas, grâce aux lumières. Ils pouvaient cambrioler plusieurs maisons de suite sur une même localisation. Ils ciblaient essentiellement des bijoux et du liquide », explique-t-elle.

« Plusieurs centaines de milliers d’euros »

Selon leurs informations, cette bande opérait depuis un an minimum. Pour un butin total estimé à 15 kilos d’or, et plusieurs milliers d’euros saisis. Soit « plusieurs centaines de milliers d’euros » au total. Les bijoux étaient fondus, avant qu’un receleur les emmène au Maghreb par bateaux pour les revendre.

Les enquêteurs ont retrouvés des billets du Mexique.
Les enquêteurs ont retrouvés des billets du Mexique. - Adrien Max / 20 Minutes

Ce démantèlement a été possible grâce à la réactivation des cellules de lutte anti cambriolage, une priorité nationale, mais aussi et surtout locale avec l’augmentation de ce genre de délits. « Le travail entre la police du quotidien, le travail de la police scientifique et judiciaire a permis de marquer un grand coup. C’est un rapprochement judiciaire qui nous a mis sur la piste », confie Marjorie Ghizoli. Parmi les 17 personnes interpellées, 13 ont été mises en examen pour association de malfaiteurs et vol en bande organisée. Onze ont été écrouées.