Finistère: Un forcené armé retranché chez lui, le GIGN envoyé sur place

FAITS DIVERS L'homme a été arrêté en fin d'après-midi alors qu'un important dispositif des forces de l’ordre avait été mis en place à Plomodiern

M.Pa

— 

Des membres du GIGN (Groupement d'intervention de la gendarmerie nationale). Illustration
Des membres du GIGN (Groupement d'intervention de la gendarmerie nationale). Illustration — NICOLAS MESSYASZ / SIPA

EDIT : Le forcené a été interpellé à 18h40 par le GIGN, sans opposer de résistance. Un médecin doit l'examiner pour déterminer si son état de santé est compatible avec une garde à vue. Une perquisition est en cours à son domicile où se trouveraient plusieurs armes de guerre.

Le GIGN, les gendarmes, les pompiers et le Samu ont pris place depuis ce mardi matin autour d’une maison dans le bourg de Plomodiern, petite commune du Finistère de 2.000 habitants.

Depuis environ minuit, dans la nuit de lundi à mardi, un forcené armé et alcoolisé s’est en effet retranché chez lui, rapporte Ouest-France.

L’homme, un ancien militaire de 53 ans, n’aurait a priori formulé aucune revendication particulière, selon Le Télégramme, qui évoque un conflit familial.

Sa femme et leur enfant sont sortis de la maison

Sa femme et leur enfant ont pu sortir sains et saufs de la maison mais des riverains auraient entendu des coups de feu durant la nuit. Les élèves d’une école primaire située à proximité ont été confinés dans leur établissement, quelques parents ayant pu toutefois récupérer leurs enfants à midi. Les résidents d’une maison de retraite ont quant à eux été évacués.

De nouveaux renforts ont été déployés ces dernières heures et un négociateur de la gendarmerie est arrivé sur place pour tenter de trouver une issue pacifique à la situation. Selon Ouest-France, un contact a été établi entre le forcené et les forces de l’ordre. L’homme aurait au moins une arme à feu sur lui.