Ille-et-Vilaine: Un gendarme se suicide avec son arme de service à Fougères

FAITS DIVERS Le militaire de 47 ans a mis fin à ses jours dans son logement de fonction

M.Pa

— 

Illustration de gendarmes sur une aire de repos entre Rennes et Nantes.
Illustration de gendarmes sur une aire de repos entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un gendarme s’est suicidé avec son arme de service dimanche soir, à Fougères (Ille-et-Vilaine), a indiqué le parquet de Rennes à 20 Minutes, confirmant une information de Ouest-France. Le corps sans vie du militaire a été retrouvé par l’un de ses proches dans son logement de service.

« Une situation privée »

Âgé de 47 ans, le gendarme officiait à l’escadron départemental de Sécurité routière, au sein du peloton motorisé de Fougères.

Selon le parquet, qui a ordonné une autopsie, l’acte « semble à ce stade lié à une situation privée ». Une enquête a été ouverte par la section de recherches de la gendarmerie.