Calvados: Venu pour les cérémonies du Débarquement, un soldat britannique se noie près du «Pegasus Bridge»

FAITS DIVERS Le soldat britannique, présent en Normandie pour les commémorations du 75e anniversaire du Débarquement, s’est noyé en voulant traverser un canal à proximité du « Pegasus Bridge »

20 Minutes avec agences

— 

Le Pegasus Bridge situé à Bénouville, en Normandie.
Le Pegasus Bridge situé à Bénouville, en Normandie. — DSDD/JRAB/ZOB/ZDF/WENN.COM/SIPA

Un soldat britannique appartenant à un contingent venu en France pour les cérémonies du 75e anniversaire du Débarquement est décédé samedi à Bénouville ( Calvados) après avoir tenté de traverser à la nage un canal.

« C’est avec tristesse que nous confirmons le décès de ce personnel en France. Nos pensées accompagnent sa famille dans ces moments difficiles », a déclaré un porte-parole de l’armée britannique dans un communiqué.

Un camp militaire britannique

Selon France Bleu, citant la préfecture du Calvados, le militaire âgé de 30 ans était hébergé dans un camp militaire, installé à Ranville, près de Caen. Plusieurs milliers de soldats britanniques y sont stationnés pour les commémorations du 75e anniversaire du D-Day.

La victime, qui a voulu traverser à la nage un canal, s’est noyée tard dans la soirée à proximité du « Pegasus Bridge » à Bénouville, nom donné au pont de cette ville en l’honneur de la 6e division aéroportée britannique, dont le cheval ailé Pégase était l’emblème. Le site fut le premier libéré dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 par les commandos britanniques, arrivés de nuit à bord de planeurs. Les compagnons du soldat ont prévenu les secours vers 21 h, après avoir perdu sa trace. Les sapeurs-pompiers de la région ont repêché le corps de la victime quatre heures plus tard.