Strasbourg: Déguisé en voleur, il se perche sur un radar de vitesse pour dénoncer le «jackpot» des amendes

FAITS DIVERS La nouvelle action coup de poing du trentenaire strasbourgeois pour dénoncer la hausse des amendes pour excès de vitesse

N.W.

— 

Un radar automatique (photo d'illustration).
Un radar automatique (photo d'illustration). — R. Bloch / SIPA

Il a remis ça. Dans une action coup de poing, le trublion du Web alsacien Yannick Krommenacker s’est perché, ce vendredi après-midi, sur un radar dernière génération situé quai Pasteur, à Strasbourg.

Muni de faux billets, il les a lancés vers les badauds rassemblés en bas du radar. Avant de faire de même avec de vieilles contraventions.

« L’Etat continue de nous voler »

L’an dernier, au même endroit, il s'était déjà déguisé en poulet, pour dénoncer le « racket de l’Etat ». Alors, pourquoi revient-il cette fois ? « L’an dernier, ça n’a servi à rien, l’Etat continue à nous plumer. Je reviens habillé en voleur pour dire qu’ils sont en train de nous voler », explique-t-il à la chaîne France 3 Grand Est. L’action a été filmée et diffusée sur YouTube par ses soutiens.

Relâché par la police

Révolté par la hausse des amendes pour excès de vitesse, Yannick Krommenacker s’était déjà illustré en payant une amende en centimes, avec plus de 5.000 petites pièces.

Le trentenaire a été relâché quelques minutes après par la police car aucune dégradation n’a été commise, selon la chaîne régionale. En novembre, il avait été arrêté et condamné à quatre mois de prison pour avoir bloqué l’A35 avec quatre camarades lors d’une manifestation de « gilets jaunes ».