Pas-de-Calais: Une femme handicapée et son père retrouvés morts à leur domicile

ENQUETE Les enquêteurs privilégient la thèse du meurtre suivi d’un suicide après avoir découvert deux cadavres dans une maison située à Oignies, dans le Pas-de-Calais

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de police en intervention (illustration).
Une voiture de police en intervention (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Jeudi, les corps d’une femme handicapée​ de 37 ans et de son père de 81 ans ont été découverts à leur domicile situé à Oignies, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris auprès du parquet de Béthune.

Le père et sa fille sont décédés « entre mercredi et jeudi » dans leur maison et ont été retrouvés, jeudi matin, par des membres de leur famille, a indiqué le parquet. Aucune trace d’effraction n’a été constatée.

La thèse du père qui a tué sa fille avant de se suicider

Selon l’hypothèse privilégiée par les enquêteurs, l’octogénaire aurait tué sa fille à l’arme blanche, avant de se donner la mort par pendaison.

L’homme avait successivement perdu, « plusieurs années » auparavant, son épouse et son fils, a-t-on précisé de même source. Une enquête a été ouverte, confiée aux policiers du commissariat de Lens.