Dordogne: Le corps de la quadragénaire portée disparue a été repêché

FAITS DIVERS Le corps de cette femme de 43 ans, qui n’avait plus donné de nouvelles depuis deux semaines, a été repêché dans la Dronne

Hélène Ménal

— 

Un gendarme de la brigade de recherches. Illustration.
Un gendarme de la brigade de recherches. Illustration. — F. Lodi - Sipa

Triste épilogue dans l’affaire de la quadragénaire portée disparue depuis deux semaines en Dordogne. Le quotidien Sud Ouest rapporte qu’elle a été retrouvée sans vie mardi soir. Ce sont les gendarmes, à pied d’œuvre depuis quinze jours, qui ont fini par repérer le corps dans les eaux de la Dronne, sur la commune de Saint-Méard-de-Drône, dont elle était originaire.

Murielle S., 43 ans, avait quitté son domicile le mardi 14 mai avec son chien. L’animal était revenu seul de la promenade.

Selon le quotidien régional, le corps ne présente pas de trace de lutte. Les hypothèses privilégiées sont celles de la noyade accidentelle ou du suicide.