De nombreuses fleurs ont été déposées devant le parking où a été kidnappée la victime
De nombreuses fleurs ont été déposées devant le parking où a été kidnappée la victime — F.Launay/20 Minutes

FAITS DIVERS

Lille: Ce que l’on sait du suspect de l’enlèvement et du meurtre d’une mère de famille

Ce quinquagénaire, spécialisé dans la gestion de blanchisseries, était connu des services de police pour des histoires d’arnaque à l’assurance

Son enlèvement et son meurtre ont provoqué l’effroi dans la métropole lilloise. Lundi matin, Nathalie D., une mère de famille de 47 ans, a été enlevée dans le parking d’un garage souterrain proche de son lieu de travail en plein centre-ville de Lille. Quelques heures plus tard, elle a été retrouvée morte égorgée à La Madeleine, commune limitrophe de Lille, dans l’appartement de son ex-conjoint et principal suspect dans cette affaire

Cet homme de 53 ans, en fuite depuis lundi, a été interpellé mercredi midi alors qu’il était en train de se garer devant son appartement. Cet entrepreneur, installé dans la métropole lilloise depuis de nombreuses années, était notamment spécialisé dans la gestion de blanchisseries.

Des arnaques à l’assurance

S’il n’avait jamais été impliqué dans une affaire d’homicide, il avait déjà eu maille à partir avec la justice. Déjà condamné à un an et demi de prison, ce Nordiste était aussi connu pour des histoires d’arnaque à l’assurance. Selon les informations de 20 Minutes, trois de ses pressings avaient ainsi mystérieusement brûlé ces dernières années.

La dernière affaire en date remonte à juin 2012 où son magasin de la rue Massena, dans le centre de Lille, avait été la proie des flammes. L’incendiaire, interpellé en flagrant délit, avait alors avoué que le commanditaire n’était autre que le gérant de l’établissement à savoir le suspect numéro 1 de l’enlèvement et du meurtre de Nathalie D.

L’enquête sur cette affaire d’escroquerie était close et l’homme de 53 ans attendait d’être jugé depuis deux ans. Interpellé mercredi midi, il est actuellement en garde à vue avec trois autres personnes soupçonnées d'avoir participé au kidnapping. Des complices que l’ex-compagnon de Nathalie D. aurait recruté dans un camp de Roms et payé pour participer à ce macabre guet-apens.