Rennes: Plusieurs milliers d’euros détournés dans le plus grand lycée de Bretagne

EDUCATION L’ancien président de l’association lycéenne est accusé d’avoir dépensé l’argent à des fins personnelles

M.Pa

— 

Plus grand lycée de Bretagne, Bréquigny accueille plus de 3.000 élèves à Rennes.
Plus grand lycée de Bretagne, Bréquigny accueille plus de 3.000 élèves à Rennes. — Google Street View
  • Les missions habituelles de la Maison des lycéens de Bréquigny sont l’organisation de soirées, de projets pour les élèves ou encore la vente de chocolats pour financer des voyages scolaires.
  • Or parmi les dépenses découvertes lorsque les comptes de la MDL ont été scrutés, on trouvait des notes de taxis, de bouteilles d’alcool en discothèques ou de vêtements.
  • Des membres du nouveau bureau de l’association ont décidé de déposer plainte pour abus de confiance et ​détournements de fonds.

Certains évoquent un montant de 8.000 à 10.000 euros, d’autres des dépenses suspectes de plus de 23.000 euros. Une chose est sûre, relate Ouest-France, ce sont plusieurs milliers d’euros qui ont disparu de la caisse de la Maison des lycéens (MDL) de Bréquigny, à Rennes.

Dans cet établissement, le plus grand lycée de Bretagne avec plus de 3.000 élèves, l’association revendique près de 1.500 adhérents versant chacun une cotisation annuelle de 12 euros. La MDL du lycée Bréquigny gère un budget estimé entre 16.000 et 20.000 euros par an, ce qui en fait l’une des associations lycéennes les plus riches de France.

Vêtements, bouteilles d’alcool, notes de restaurants et de taxis

En avril dernier, plusieurs membres décident de scruter à la loupe les comptes de l’association, à la suite de rumeurs commençant à circuler. Ils découvrent alors de bien curieuses dépenses : vêtements, bouteilles d’alcool en discothèque, notes de restaurants, de taxis et de VTC, pleins d’essence, retraits de plusieurs centaines d’euros… Des achats a priori très éloignés des missions habituelles de la MDL, laquelle a pour objet l’organisation de soirées, de projets pour les élèves ou encore la vente de chocolats pour financer des voyages scolaires.

Alerté par les lycéens et des parents, le proviseur de Bréquigny suspend le fonctionnement de l’association et convoque son ancien président, le 23 avril. Ce dernier, qui était en possession de la carte bleue et du chéquier de la MDL, a reconnu avoir effectué des achats personnels avec les fonds de l’association, tout en minimisant les montants et en assurant avoir remboursé une partie.

Depuis, un nouveau bureau a été élu et trois de ses membres ont décidé de déposer plainte, le 22 mai dernier, pour abus de confiance et détournement de fonds auprès du parquet de Rennes. Le nouveau président de la Maison des lycéens devrait lui aussi porter plainte, soutenu par le proviseur.