Narbonne: La victime a été sauvagement tuée à coups de pied et de poing pour un motif futile

FAITS DIVERS La victime âgée de 58 ans a eu la malchance de croiser deux hommes ivres qui l’ont tué dans un déchaînement de violence gratuit

Jerome Diesnis

— 

Un enquêteur de la police judiciaire (illustration).
Un enquêteur de la police judiciaire (illustration). — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Deux hommes ont été mis en examen pour vol, précédé ou suivi de violences ayant entraîné la mort, par le parquet de Narbonne. Ils sont soupçonnés d’avoir tué un homme de 58 ans, dimanche, sur les coups de 5 heures du matin. Ivres au moment des faits après avoir fait la tournée des bars durant la nuit, ils s’en seraient pris à cet homme qui a eu la malchance de croiser leur route.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme âgé de 58 ans aurait croisé un groupe de quatre personnes. Ils auraient eu une légère altercation pour un motif inconnu. Alors que certains auraient finalement poursuivi leur chemin, deux d’entre eux seraient revenus en découdre.

A pieds joints sur la victime à terre

Les agresseurs ont dérobé les papiers de la victime et se sont livrés à un déchaînement de violence. Le malheureux a été roué de coups, piétiné selon des témoins. Ils décrivent des agresseurs qui se jetaient sur la victime à terre à pieds joints.

Les faits se sont produits à quelques mètres du commissariat. Alertés par les bruits, les policiers ont fait fuir les agresseurs avant de porter secours à la victime qu’ils ne sont pas parvenus à ranimer. Les deux hommes âgés d’une vingtaine d’années ont été rapidement retrouvés grâce aux caméras de vidéosurveillance. Les deux autres personnes interpellées ont été relâchées. Elles n’étaient pas présentes lors du lynchage de la victime.