Illustration d'un camion de pompiers.
Illustration d'un camion de pompiers. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

VIOLENCE

Doubs: Un sexagénaire roué de coups et éborgné parce qu’il se plaint du bruit des scooters

Un riverain âgé de 67 ans venu se plaindre du bruit des moteurs de scooters devant chez lui a été roué de coups. Il a perdu un œil

Un homme de 67 ans a été victime d’une violente agression vendredi en fin d’après-midi à Pirey dans le Doubs, au nord de Besançon. Excédé par le bruit des scooters de quatre jeunes qui faisaient des rodéos près de sa terrasse, alors qu’il prenait un verre en famille, le sexagénaire est allé à leur rencontre, rapporte l’Est Républicain. Mais la discussion s’est vite tendue. Aussi, il a fait demi-tour en indiquant qu’il allait prévenir les gendarmes.

C’est alors qu’un coup violent dans le dos l’a mis à terre. Au sol, les coups pleuvent. Ce sont deux femmes, témoins de la scène, qui lui ont porté secours.

Pirey (Doubs)
Pirey (Doubs) - Map4News

Conduit à l’hôpital, il souffre d’une fracture à l’arcade, d’une double fracture aux sinus, de multiples contusions aux côtes et au visage, précisent nos confrères. Mais surtout, il a perdu l’usage de l’œil gauche. Une enquête est en cours pour retrouver les agresseurs. Par solidarité, les habitants se rassembleront ce mardi à la salle des fêtes, toute proche du lieu de l’agression.

« On ne dort plus. Les scooters toute la nuit sous ma fenêtre, c'est devenu insupportable »