VIDEO. Attentat de Lyon: Trois hommes et une femme interpellés et placés en garde à vue

ENQUETE Un homme de 24 ans est soupçonné d'être l'auteur des faits, son frère et ses parents ont également été interpellés

T.C. et F.F. avec AFP

— 

Deux jours après l'attaque de Lyon, les enquêteurs ont interpellé un suspect
Deux jours après l'attaque de Lyon, les enquêteurs ont interpellé un suspect — AFP Photo / service de police
  • Un suspect de 24 ans a été arrêté ce lundi matin à Lyon dans le cadre de l’enquête sur l’explosion au colis piégé survenue vendredi rue Victor-Hugo, a annoncé Christophe Castaner. Trois autres personnes ont été interpellées.
  • Depuis vendredi soir, deux appels à témoins avaient été lancés par la police nationale pour tenter de retrouver l’homme en fuite, filmé par des caméras de vidéosurveillance.
  • Treize personnes, dont une fillette de 10 ans, ont été blessées dans l’explosion.

C’est un travail minutieux des enquêteurs qui a permis ces interpellations. Un suspect a été arrêté à Lyon ce lundi matin dans le cadre de l'enquête sur le colis piégé à Lyon, qui a blessé treize personnes vendredi dans la même ville. C’est le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui l’a annoncé sur Twitter dans la matinée.

« Je salue la mobilisation de la Sdat (Fichier national automatisé des empreintes génétiques), de la police judiciaire de Lyon et de la DGSI, co-saisies par la section antiterroriste du parquet de Paris. Leur action conjointe est déterminante », a indiqué le ministre.

Par ailleurs, trois autres personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, indique le parquet de Paris à 20 Minutes. Selon une source syndicale, le premier est un un jeune scolarisé au lycée Ampère de Lyon. Il s’agit du frère du principal suspect, qui a été arrêté par les policiers de la BRI et de la Sdat. « Il est normal lorsqu’il y a une interpellation que certains proches soient entendus », commente une source ministérielle. Le père et la mère du suspect ont également été interpellés et placés en garde à vue. Enfin, la sœur du jeune homme est interrogée par la police mais dans le cadre d’une audition libre.

Des images diffusées par la police

Depuis vendredi, le principal suspect de l’explosion, filmé par les caméras de surveillance de la ville, était recherché par la police. Selon nos informations, l’individu interpellé ce lundi matin par la police judiciaire est âgé de 24 ans. Le suspect était surveillé depuis dimanche par les enquêteurs qui l’ont arrêté alors qu’il descendait d’un bus un peu avant 10 heures ce lundi, boulevard Yves-Farge (7e arrondissement).

En effet, les policiers ont préféré l’interpeller sur la voie publique car ils redoutaient que du TATP – un explosif instable – se trouve dans son appartement, confie à 20 Minutes une source proche du dossier. Il a été placé en garde à vue. Il s’agirait d’un étudiant en informatique inconnu des services de police. Pour le moment, l’explosion de vendredi n’a pas été revendiquée.

Samedi soir, la police a diffusé sur Twitter deux nouveaux clichés du principal suspect qui a déposé le colis piégé devant une boulangerie de la rue Victor-Hugo, artère piétonne commerçante au cœur de Lyon. Ces photos, de qualité médiocre, montrent un homme roulant à vélo, portant un sac à dos sombre et une casquette couleur kaki. Le parquet antiterroriste a été saisi.

Toujours selon nos informations, des traces d’ADN ont été retrouvées ce week-end sur le colis qui a explosé. Mais elles appartiennent à une personne qui n’est pas enregistrée au Fnaeg (Fichier national automatisé des empreintes génétiques). Par ailleurs, une source proche du dossier indique à 20 Minutes que la bombe contenait du TATP en petite quantité. Un explosif notamment utilisé par les commandos djihadistes du 13 novembre 2015.

Dans un tweet, le maire de Lyon, Gérard Collomb, s’est félicité que « l’auteur présumé de l’attaque rue Victor-Hugo ait été arrêté ». « Je veux remercier tous les services qui ont permis d’aboutir à ce résultat dans des délais aussi rapides », a-t-il ajouté ce lundi matin.