Montpellier: Le squat de l'ancien cinéma Le Royal a été évacué ce mercredi à l'aube

FAITS DIVERS Les locaux étaient occupés depuis le 27 avril

Nicolas Bonzom

— 

Le squat de l'ancien cinéma le Royal, à Montpellier, ce 14 mai 2019
Le squat de l'ancien cinéma le Royal, à Montpellier, ce 14 mai 2019 — N. Bonzom / Maxele Presse

Les policiers ont procédé ce mercredi matin, à l’aube, à l’évacuation du squat du Royal, à Montpellier. Depuis le 27 avril, les locaux de l’ex-cinéma, dans la rue Boussairolles, avaient été investis par des militants d’extrême gauche, en marge d’une manifestation de « gilets jaunes ». Le site avait déjà été squatté entre juin 2016 et mai 2017.

Les services de police indiquent à 20 Minutes que l’évacuation s’est déroulée dans le calme, sans aucune difficulté. Les policiers ont évacué douze personnes, dont deux adolescentes en fugue, qui avaient trouvé refuge dans le bâtiment.

Un projet immobilier

L’évacuation avait été autorisée par la justice : le 14 mai, le tribunal correctionnel avait ordonné l’expulsion sans délai des occupants. Le droit à la propriété, plaidé par les propriétaires, l’avait emporté sur le droit au logement, invoqué par les occupants.

Dans ce bâtiment situé à deux pas de la Comédie, un projet immobilier doit voir le jour.