Perpignan: La septuagénaire entassait les chats abandonnés dans son petit appartement

ANIMAUX Une quarantaine de chats, certains dans un état préoccupant, ont été découverts par des associations

N.B.

— 

Illustration d'un chaton.
Illustration d'un chaton. — SIPA PRESS

L’Association de lutte contre la maltraitance animale, ainsi que la SPA, sont intervenues vendredi dans un petit appartement de Perpignan (Pyrénées-Orientales), où vivaient une quarantaine de chatons, rapporte L'Indépendant.

Les animaux, enfermés au milieu de leurs gamelles de nourriture et de leurs excréments, avaient été recueillis par une personne âgée, qui croyait bien faire.

Des chatons malades

« L’odeur de l’urine était tellement forte que nous avons eu les yeux et la gorge qui piquent, une sensation de brûlure », décrit l'Association de lutte contre la maltraitance animale,​ sur sa page  Facebook, qui recherche des familles d’accueil. Selon cette « brigade » qui œuvre pour la cause animale, certains chatons souffrent de problèmes aux yeux. Certains sont même aveugles ou ont perdu l’usage d’un œil.

Le quotidien régional explique que la septuagénaire, qui voue un amour fou pour les félins, recueillait les chats abandonnés dans la rue, avant de les relâcher à l’âge adulte. Tous les chatons n’ont pas encore pu être récupérés par les associations.