VIDEO. «Gilets jaunes» dans le Var: Deux hommes, soupçonnés d'avoir incendié des radars, écroués

FAITS DIVERS Ils sont soupçonnés d'avoir incendié plusieurs radars le long de l'autoroute A8 et une station-service située aux Arcs

J.S.-M.

— 

Un radar hors service après avoir été incendié. Ici en janvier 2018 sur le bord de la rocade de Rennes.
Un radar hors service après avoir été incendié. Ici en janvier 2018 sur le bord de la rocade de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Ils auraient incendié huit radars et une station-service. Deux « gilets jaunes » varois​ ont été mis en examen et écroués le 15 mai, rapporte Le Point. Ils seront jugés pour destruction par incendie en bande organisée.

Les deux hommes ont été identifiés grâce à la vidéosurveillance de la station-service et grâce à la géolocalisation de leurs téléphones. Ils ont été placés en détention provisoire et le juge d’instruction a requis au parquet une saisie du patrimoine d’un des suspects, estimé à 175.000 euros, pour couvrir une partie des dégradations.

Plus de 200.000 euros de dégâts

Les dégâts ont été estimés à 233.000 euros. Au total, les destructions liées au mouvement des « gilets jaunes » auraient coûté 200 millions d’euros au niveau national, selon les estimations des assureurs.