VIDEO. Vendée: Un village associatif LGBT pris pour cible lors de la journée contre l'homophobie

FAITS DIVERS Samedi en Vendée, un groupe d'individus a saccagé les stands qu'avaient montés le centre LGBT de la Roche-sur-Yon

J.U.

— 

Illustration d'une manifestation LGBT.
Illustration d'une manifestation LGBT. — Middlebrook / SIPA

L’objectif était de le dénoncer, ils en ont une nouvelle fois été victimes. Samedi, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, plusieurs membres du centre LGBT de La Roche-sur-Yon ( Vendée) animaient un « village LGBT » en centre-ville. En fin de journée, leurs stands ont été saccagés par un groupe de jeunes hommes, scandant des insultes. Une vidéo de la scène a été postée sur Facebook.

« Un groupe d’une vingtaine de jeunes extrémistes (…), a traversé violemment notre village en scandant «Homo-folie ça suffit» en arrachant drapeaux et ballons et en renversant des grilles d’exposition, décrit le centre LGBT. Lors de ce passage, ils ont également bousculé des membres des associations partenaires présentes. »

Dépôt de plainte

Le centre LGBT, qui accuse des membres de la Manif pour tous d’être à l’origine de cette action, a annoncé qu’une plainte sera déposée lundi. Ce dimanche matin, sur Twitter, le procureur de La Roche-sur-Yon a déjà annoncé l’ouverture d’une enquête.

«Nous condamnons fermement l’attaque et les dégradations du stand du centre LGBT à La Roche-sur-Yon, comme tous les actes homophobes. Ces personnes qui portaient un sweat sur lequel était présent notre logo ne représentent en rien notre mouvement. Nous nous réservons le droit de lancer des poursuites judiciaires à leur encontre», a réagi sur Facebook la Manif pour tous.