C'est la police judiciaire de Lille qui mène l'enquête.
C'est la police judiciaire de Lille qui mène l'enquête. — DENIS CHARLET / AFP

RUSE

Hauts-de-France: Un réseau d’escroquerie à la rénovation démantelé

Des malfaiteurs qui promettaient des rénovations sans jamais les faires ont réussi à extorquer 1 million d’euros à des dizaines de personnes « vulnérables »

La police judiciaire de Lille a annoncé vendredi avoir démantelé un réseau «  d’arnaques à grande échelle » de travaux rénovation dans les Hauts-de-France, qui démarchait des dizaines de personnes « vulnérables » pour un préjudice global d’un million d’euros.

Depuis le début de l’année 2017, des commerciaux se revendiquant de plusieurs sociétés éphémères dont la Sarl Hauts-de-France Habitat, désormais liquidée, proposaient des travaux à domicile de nature diverse, rarement honorés et à des prix exorbitants, assortis « quasiment systématiquement de la souscription d’un prêt ».

Les victimes sont des personnes vulnérables

« 121 contrats de crédit à la consommation (auprès de Sofidis et Sofinco) pour un montant global de deux millions d’euros ont été recensés dans le cadre des investigations », menées par la division financière de la police judiciaire de Lille, précise la PJ. Les escrocs auraient touché plus d’un million d’euros. Les victimes – personnes âgées, handicapées ou seules dans une exploitation agricole isolée – se sont retrouvées dans des situations financières et psychologiques « très difficiles », parfois « au bord du suicide », a précisé une source policière.

Deux hommes, d’une trentaine et d’une cinquantaine d’années habitant le Pas-de-Calais, ont été mis en examen puis placés en détention à l’issue de leur garde à vue mercredi.