Aisne: Jeune permis, il se retrouve à 200 km/h sous le nez des gendarmes

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au volant d’une petite bombe, il avait « oublié de faire attention à la vitesse »

Mikael Libert

— 

Une Volkswagen Golf GTI (illustration).
Une Volkswagen Golf GTI (illustration). — M.Brochstein / Sipa USA

Il a joué, il a perdu. Jeudi, un jeune conducteur en permis probatoire a été intercepté par les gendarmes pour un grand excès de vitesse sur une route nationale entre Laon et Vervins, dans l’Aisne. Il avait réussi l’examen du permis de conduite à peine un mois plus tôt.

Il était aux environs de 16h30, jeudi, et des gendarmes du peloton d'autoroute de Laon étaient en poste au niveau de la commune de Voyenne afin d’effectuer des contrôles de vitesse sur la route nationale 2 (RN 2). Ils n’ont pas eu longtemps à attendre pour voir débouler un bon client.

Il avait obtenu son permis le 4 avril dernier

Les militaires ont soudain vu arriver « à toute allure » une Volkswagen Golf GTI. Le bolide se dirigeait tout droit vers le radar les gendarmes, lequel n’a pas tardé à afficher son verdict : 199 km/h pour une portion de route limitée à 110 km/h.

Le conducteur n’a pas cherché à se soustraire au contrôle et a finalement été intercepté quelques mètres plus loin. Derrière le volant, un jeune homme de 20 ans originaire de l’arrondissement de Soissons. Aux gendarmes, il a présenté le feuillet provisoire délivré après l’obtention de son permis, début avril dernier. En tant que conducteur novice, c’est donc à 100 km/h et non 110 km/h qu’il aurait dû rouler.

Sans se démonter, le jeune homme a expliqué aux gendarmes « qu’il avait oublié de faire attention à la vitesse ». Mauvaise pioche, son permis a été suspendu sur le champ par les militaires. Désormais piéton, il devra s’expliquer devant la justice de son excès de vitesse retenu de 89 km/h.