Nancy: Harcèlement sexuel en série dans une brasserie, des employées portent plainte

FAITS DIVERS Les faits se seraient déroulés pendant plusieurs années. La direction a fini par licencier le cadre visé par les accusations 

N.W.

— 

Une employée de restaurant (Illustration)
Une employée de restaurant (Illustration) — Pixabay

Cinq employés de la prestigieuse brasserie de Nancy, l’Excelsior, ont dénoncé des faits de harcèlement sexuel contre l’un des directeurs adjoints de l’établissement. Trois d’entre elles ont déposé plainte, deux ont signalé les faits à la police, selon L'Est Républicain, qui révèle l’affaire.

Deux agressions sexuelles

L’une des employées raconte que ce directeur adjoint aurait été jusqu’à baisser son pantalon et l’obliger à toucher son sexe. Cette agression sexuelle se serait produite à deux reprises. Autrement, le harcèlement aurait eu lieu en salle, pendant les services. Les cinq victimes décrivent toutes le même schéma : des frottements, des gestes déplacés…

La direction affirme avoir agi dès qu’elle a eu connaissance des faits mais L’Est républicain révèle que des employées auraient signalé les faits plusieurs années avant sans que rien ne bouge. Depuis, le directeur adjoint en question a été licencié.