Gironde: Un homme suspecté d'avoir ouvert le feu sur des «gilets jaunes» arrêté

ENQUETE Le suspect s’est présenté mardi matin à la brigade de gendarmerie de Langon où il a été placé en garde à vue

Thibaut Chevillard

— 

Un véhicule de la gendarmerie (illustration).
Un véhicule de la gendarmerie (illustration). — N.Messyasz/Sipa

Un homme a été placé en garde à vue, mardi, suspecté d’avoir ouvert le feu la veille sur un campement de «  gilets jaunes » à Saint-Macaire (Gironde), apprend 20 Minutes de sources concordantes. Selon nos informations, le suspect s’est présenté en fin de matinée à la brigade de gendarmerie​ de Langon où il est, depuis, interrogé par les enquêteurs.

Les faits ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Plusieurs « gilets jaunes », rassemblés près d’un campement, avaient été rejoints par deux hommes. Plus tard, les esprits se sont échauffés et les deux individus ont été priés de quitter les lieux. Ce qu’ils ont fait. Mais selon les témoins, vers 0h30, ces derniers sont revenus armés et ont ouvert le feu en direction du campement avant de prendre la fuite.

Par chance, personne n’a été blessée. L’enquête, ouverte par le parquet de Bordeaux pour tentative d’homicide volontaire, a été confiée à la brigade de Langon.