Villefranche-sur-Saône: Un surveillant pénitentiaire suspecté d'avoir introduit des stupéfiants dans la prison

INTERPELLATION Ce dernier a été placé en garde à vue

E.C

— 

Un chien renifleur de drogue. Illustration.
Un chien renifleur de drogue. Illustration. — E. Thompson - Sipa

Un surveillant pénitentiaire de la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône (Rhône) a été interpellé à son domicile lundi matin, soupçonné d’avoir introduit des stupéfiants illicites au sein de l’établissement.

C’est dans le cadre d’une autre enquête menée par la police judiciaire, sur un réseau régional de stupéfiant, que les soupçons se sont portés sur le gardien de prison, rapporte Le Progrès. Les enquêteurs, accompagnés d’un chien de la brigade cynophile, ont perquisitionné son domicile. Son casier, à l’intérieur du centre pénitentiaire, a également été fouillé.

L’homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade des stupéfiants de la direction interrégionale de police judiciaire de Lyon, chargée de l’enquête.