Var: Plusieurs tombes musulmanes profanées dans un cimetière à Draguignan

FAITS DIVERS Plusieurs tombes musulmanes ont été profanées dans un cimetière de Draguignan, en plein ramadan

M.C. avec AFP

— 

Un cimetière. (Illustration)
Un cimetière. (Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

Une dizaine de pierres tombales du carré musulman du cimetière paysager de Draguignan, dans le Var, ont été retrouvées renversées et des objets brisés ou jetés. « Aucune inscription de quelque nature que ce soit n’a été retrouvée », a précisé le procureur de la République Patrice Camberou, qui s’est rendu sur place, selon un communiqué publié ce lundi. Les faits se produisent en pleine période du ramadan.

L’enquête a été confiée au commissariat de Draguignan qui a pu effectuer des relevés dans le but de mettre en évidence des traces d’ADN, des empreintes papillaires et tout élément permettant d’identifier les auteurs des faits, remontant à la nuit de dimanche à lundi. Le maire de Draguignan, Richard Strambio, a annoncé son intention de porter plainte contre X, selon Var-Matin.