Lorraine: Le Samu n'envoie pas d'ambulance, elle décède à son arrivée aux urgences

FAITS DIVERS Mère de famille âgée de 56 ans, elle s'était fait opérer quatre jours auparavant

A.I.

— 

Les urgences d'un hôpital. (Illustration)
Les urgences d'un hôpital. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

Les faits remontent à mars. Souffrant d’extrêmes douleurs quatre jours après une opération de la vésicule biliaire à la clinique de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle, une mère de famille décide d’appeler le Samu. L’opératrice demande à l’entourage de la quinquagénaire s’il est possible de la conduire aux services des urgences à une demi-heure de là. Une proche pouvant la transporter dans son véhicule, le Samu juge qu’il n’est pas nécessaire d’envoyer une ambulance au domicile de la patiente âgée de 56 ans, raconte le Républicain lorrain

Une enquête préliminaire en cours

Mais l’état de santé de la quinquagénaire se dégrade en route. Elle vomit et perd connaissance. A son arrivée aux urgences, une équipe médicale tente de la réanimer, sans succès. Le quotidien lorrain indique que la famille a déposé plainte contre X, questionnant aussi bien le déroulé de l’intervention chirurgicale et son suivi postopératoire que la prise en compte du Samu.

L’enquête préliminaire pour homicide involontaire, transmise au service régional de police judiciaire de Nancy, suit son cours.