La Réunion: Un surfeur meurt après une attaque de requin

DRAME Ce jeudi matin, avant l’attaque mortelle, la préfecture de La Réunion avait lancé un appel à « la plus grande vigilance »

20 Minutes avec AFP

— 

Des sauveteurs interviennent après une attaque de requin au large de La Réunion, samedi 27 août 2018.
Des sauveteurs interviennent après une attaque de requin au large de La Réunion, samedi 27 août 2018. — RICHARD BOUHET / AFP

Une nouvelle attaque mortelle de requin à La Réunion. Un homme de 33 ans est mort, ce jeudi après-midi, après une attaque de requin survenue alors qu’il surfait au large de Saint-Leu, ont annoncé les pompiers.

Selon les pompiers, le drame s’est déroulé vers 16h30, heure locale. Le surfeur a été attaqué par un squale, qui lui a arraché une jambe. Son corps a ensuite dérivé, avant d’être repêché quelques minutes plus tard au port de Saint-Leu, où le décès a été constaté.

La 11e attaque mortelle en huit ans

Il s’agit de la 24e attaque de requin sur l’île française depuis « la crise des requins », observée depuis 2011, et la 11e mortelle. La moitié de ces attaques concernaient des surfeurs et de bodyboardeurs. Jeudi matin, avant l’attaque mortelle, la préfecture de La Réunion avait lancé un appel à « la plus grande vigilance ».

« La Réunion rentre dans une période transitoire entre l’été et l’hiver austral, avec des fronts de houle australe recherchés par les pratiquants d’activités nautiques. Or, la fréquentation des côtes réunionnaises par les requins-bouledogues, potentiellement dangereux, se fait plus importante au fur et à mesure que l’on rentre dans l’hiver austral avec un refroidissement saisonnier de la température de l’eau de mer », a déclaré la préfecture.