Alsace: Il zigzague à vive allure sur l’autoroute, un ingénieur qui faisait la mule prend 36 mois de prison

JUSTICE Un quinquagénaire Espagnol, ingénieur des ponts et chaussées au chômage, comparaissait devant la justice pour avoir fait la mule entre l’Espagne et l’Allemagne

G.V.

— 

Contrôles des douanes près de Strasbourg, sur une aire d'autoroute de l'A35. Le 12 mars 2018.
Contrôles des douanes près de Strasbourg, sur une aire d'autoroute de l'A35. Le 12 mars 2018. — G. Varela / 20 Minutes

Un automobiliste a été interpellé samedi dans le Haut-Rhin, sur l’A36 à la barrière de péage à Burnhaupt-le-Haut. L’individu avait attiré l’attention des douaniers car il conduisait vite et zigzaguait, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Interpellé, l’automobiliste, un Espagnol âgé de 58 ans, avait à son bord 15 kg de résine de cannabis et près de 10 kg d’herbe.

Il était présenté en comparution immédiate devant la justice à Strasbourg mardi. Le prévenu, un ingénieur des ponts et chaussées au chômage depuis deux ans, a reconnu vouloir transporter les stupéfiants entre l’Espagne et Mannheim (Allemagne), ville où réside sa femme (enseignante à l’université) et ses enfants. Il a affirmé que c’était la première fois. Il a finalement écopé de 36 mois de prison avec mandat de dépôt, interdiction du territoire français durant cinq ans ainsi que d’une amende douanière de 50.000 euros.

La miss était une mule