Hautes-Pyrénées: 40.000 euros détournés dans les caisses du Pic du Midi, une employée licenciée

VOL Une femme qui s’occupait de la régie des recettes au Pic du Midi a été licenciée. Elle aurait détourné 40.000 euros des caisses du célèbre site des Hautes-Pyrénées

N.S.

— 

Le ponton dans le ciel, au Pic du Midi de Bigorre.
Le ponton dans le ciel, au Pic du Midi de Bigorre. — B. Edme / AP / Sipa

C’est un lieu magique, perché à 2.877 mètres d’altitude, qui offre une vue époustouflante sur la chaîne des Pyrénées. Si l’on se montre terre à terre, le Pic du Midi de Bigorre, avec plus de 140.000 visiteurs accueillis en 2019, brasse aussi beaucoup d’argent. Et suscite donc des convoitises. Après de longs mois d’enquête consécutifs à un dépôt de plainte par la direction, en mai 2018, une femme a été interpellée.

Selon La Semaine des Pyrénées, elle s’occupait de la régie des recettes et aurait détourné près de 40.000 euros. Les vols se seraient déroulés au niveau des guichets, installés en bas du téléphérique dans la station de ski de La Mongie. « Il s’agit d’un cas isolé, cela ne concerne en aucun cas un service du Pic du Midi en particulier », a assuré à l’hebdomadaire Jacques Brune, Président du syndicat mixte pour la valorisation du site.

Licenciée pour faute grave, l’ancienne employée attend désormais son procès devant le tribunal correctionnel de Tarbes.