Nîmes: Soupçonné d’avoir jeté des excréments dans une église, un homme interpellé

PROFANATION L’homme arrêté est soupçonné d’avoir profané une église à Nîmes, début février

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'un crucifix au sein d'une église.
Illustration d'un crucifix au sein d'une église. — PURESTOCK/SIPA

Un homme âgé de 21 ans a été interpellé à son domicile lundi. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir jeté des excréments sur les murs de l’église Notre-Dame des enfants à Nîmes.

Les faits remontent à la nuit du 5 au 6 février. Une ou plusieurs personnes s’étaient introduites dans le lieu saint afin de le profaner. Un tabernacle qui contenait des hosties avait également été brisé et son contenu éparpillé au sol.

1.063 actes antichrétiens en France en 2018

Dans un contexte marqué par de nombreux actes antichrétiens en France (1.063 actes répertoriés au cours de l’année 2018) selon le décompte de la commission nationale consultative des droits de l’homme, ces détériorations avaient entraîné une forte émotion de la communauté catholique dans le Gard.