Nancy: Une étudiante «dénudée» se réveille avec un agent du Crous dans sa chambre, «l'agent aurait dû s'excuser» selon l'enquête

FAITS DIVERS La commission d'enquête interne a livré ses conclusions après qu'un employé se soit retrouvé au pied du lit d'une jeune femme endormie

A.I.

— 

Nancy: Une étudiante «dénudée» se réveille avec un agent du Crous dans sa chambre, «l'agent aurait dû s'excuser» (Illustration)
Nancy: Une étudiante «dénudée» se réveille avec un agent du Crous dans sa chambre, «l'agent aurait dû s'excuser» (Illustration) — Fred.Scheiber

Une enquête interne avait été ouverte par le Crous après qu’un de ses agents se soit retrouvé dans la chambre d’une étudiante, résidente de la cité universitaire du Vélodrome à Vandœuvre-lès-Nancy. La jeune femme endormie, et « dénudée » selon son récit, avait été surprise à son réveil par l’employé, venu réparer une chasse d’eau dans ce logement.

La commission d’enquête interne a donc livré ses conclusions. Celles-ci exposent d’abord qu’il « n’était pas normal que l’étudiante n’ait pas été prévenue de l’heure de l’intervention technique dans sa chambre », que « l’agent aurait dû s’excuser et quitter les lieux immédiatement après s’être aperçu que la chambre était occupée » ou encore que « le responsable de la résidence n’a pas correctement pris la mesure de la gravité de l’incident ».

Un avertissement en guise de sanction

En termes de sanction, les personnels concernés (l’agent et le responsable de la résidence) « se verront avertis en raison des manquements relevés dans le déroulement des événements ». Le processus d’intervention sera par ailleurs réexaminé.