Au moins trois pompiers de Paris en garde à vue dans une enquête pour viol

JUSTICE Les sapeurs-pompiers sont accusés de « viol en réunion »

N.Sa avec AFP
— 
Au moins trois sapeurs-pompiers de Paris ont été placés en garde à vue samedi dans une enquête de flagrance ouverte pour
Au moins trois sapeurs-pompiers de Paris ont été placés en garde à vue samedi dans une enquête de flagrance ouverte pour — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Au moins trois sapeurs-pompiers de Paris  ont été placés en garde à vue samedi dans une enquête de flagrance ouverte pour « viol en réunion », a-t-on appris auprès du parquet de Paris et de source policière.

Selon le quotidien Le Parisien, les militaires « ont permis à au moins trois femmes de nationalité étrangère d’entrer » samedi « vers 4 heures du matin dans la caserne » Plaisance, dans le 14e arrondissement de la capitale, « lors d’une soirée arrosée ». Ils n’étaient a priori pas en service. Cette enquête a été ouverte après la plainte d’une d’entre elles, une Allemande, a précisé le quotidien.

Les pompiers devraient être suspendus

Joint par Le Parisien, le lieutenant-colonel Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris, a affirmé qu’à l’issue de leur garde à vue, les pompiers devraient être suspendus, « pour faciliter l’enquête de commandement, déjà diligentée ». Selon le résultat des auditions, des sanctions disciplinaires pourraient être prises.