Loire-Atlantique: Gros dégâts après une course de tracteurs dans l'exploitation maraîchère

FAITS DIVERS Trois jeunes sont suspectés d'avoir commis de multiples dégradations dans une exploitation agricole près de Nantes

F.B.

— 

Illustration d'une serre de culture de tomates.
Illustration d'une serre de culture de tomates. — Philippe HUGUEN / AFP

Leur activité du week-end dernier pourrait leur coûter très cher. Trois jeunes hommes domiciliés à Bouaye, au sud de Nantes, ont été interpellés dimanche après avoir provoqué d’importants dégâts dans une exploitation maraîchère de la commune, rapporte la gendarmerie.

Tout a commencé le samedi lorsque deux d’entre eux pénètrent illégalement dans l’enceinte d’une société cultivant des tomates hors sol. Des dégradations sont commises sur le matériel de fonctionnement des serres. Le lendemain, ils reviennent avec un ami.

Une course d’engins au milieu des cultures

Cette fois, ils allument des tracteurs, chariots élévateurs et véhicules électriques et se lancent dans une course insensée d’engins dans toute l’exploitation, raconte la gendarmerie. Par maladresse, ils percutent un énorme silo d’eau (30.000 m3) et cassent une colonne d’alimentation en CO2. Ils brisent également environ 200 vitres de serres qui se trouvaient stockées sous un hangar. Conscients qu’ils étaient peut-être allés trop loin, ils cherchent alors à récupérer les bandes de vidéo-surveillance mais ne parviennent pas à forcer les portes des bureaux malgré de multiples tentatives.

Le trio sera finalement identifié par la gendarmerie puis placés en garde à vue jeudi. Les deux majeurs, âgés de 18 ans, seront convoqués par la justice en mars. Le mineur, 17 ans, devra répondre de ses actes devant le juge des enfants le mois prochain.