Place Mendès France, quartier Bellevue à Nantes
Place Mendès France, quartier Bellevue à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

FAITS DIVERS

Nantes: Après des coups de feu tirés dans plusieurs quartiers, trois suspects présentés à un juge

Une information judiciaire criminelle a également été ouverte pour, entre autres, « tentative de meurtre commis en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs »

Dans le cadre des fusillades ayant eu lieu entre le 19 et le 23 avril, dans différents quartiers de Nantes, dont celui de Bellevue, « trois personnes, originaires de Nantes, interpellés samedi, ont été déférés au parquet de la Jirs de Rennes », indique ce mardi dans un communiqué, Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes. Il s’agit de deux hommes et d’une femme.

Une information judiciaire criminelle a été ouverte auprès d’un juge d’instruction de Rennes « des chefs de tentative de meurtre commis en bande organisée, participation à une association de malfaiteurs, acquisition et détention d’armes ou de munitions de catégorie A et B ».

Différents quartiers nantais touchés

Entre le 19 et le 23 avril 2019, dans différents quartiers de ville, et notamment le 22 avril à proximité de la Place Mendès France​, quartier Bellevue, quatre hommes avaient été blessés par balles devant la pizzeria. L’un d’eux, touché au thorax, avait été placé en coma artificiel.

« A l’issue de leur présentation devant le magistrat instructeur, les trois intéressés seront présentés dans la soirée [de ce mardi] à un juge des libertés et de la détention à la suite des réquisitions de placement en détention provisoire prises par le parquet, indique toujours le communiqué du procureur de la République de Rennes. Les investigations vont se poursuivre avec détermination dans les prochains jours afin d’identifier et d’interpeller l’ensemble des auteurs de ces faits criminels ayant gravement troublé l’ordre public. »

Dimanche, quelque 500 personnes ont défilé simultanément « contre la guerre des quartiers », dans sept quartiers de Nantes, où plusieurs fusillades se sont produites en quelques jours, faisant un mort et six blessés par balle.

Dans la nuit du 22 au 23 avril, un employé d’un bar à chicha de 24 ans avait ététué par balle rue Maréchal-Joffre, en centre-ville de Nantes, et la veille, quatre hommes avaient été blessés par balle dont deux grièvement dans le quartier Bellevue, où des coups de feu avaient éclaté.

Au total, près d’une centaine de forces de l’ordre et d’enquêteurs ont ainsi été mis à contribution sur ces différentes affaires.