Gard: Viol de la joggeuse, le portrait-robot de l’agresseur publié

VIOL Le portrait-robot de l’agresseur d’une joggeuse a été diffusé

Jerome Diesnis

— 

Le portrait-robot du violeur présumé a été diffusé par la gendarmerie nationale sur demande du procureur de la République.
Le portrait-robot du violeur présumé a été diffusé par la gendarmerie nationale sur demande du procureur de la République. — Gendarmerie du Gard

Le procureur de la République a autorisé la diffusion du portrait-robot du violeur d’une joggeuse, le 22 avril. L’agression s’était déroulée à Saint-Alexandre, une commune du Gard située à proximité de Bagnols-sur-Cèze, face au département du Vaucluse.

La victime avait été agressée alors qu’elle faisait son jogging à proximité d’une voie ferrée. Les enquêteurs ont prélevé de l’ADN qui est en cours d’examen.

Âgé de 25 à 30 ans, de corpulence sportive

Selon le témoignage de la victime qui a permis de réaliser le portrait-robot, « le mis en cause est âgé de 25 à 30 ans, mesure 1,80 à 1,85 m, il est de corpulence sportive, évoque la gendarmerie nationale dans un communiqué. Si vous disposez de renseignements, bien vouloir contacter les enquêteurs au 04.66.89.82.10. »