Haute-Garonne: Un gendarme le poursuit jusque dans la Garonne, le fuyard essaie de le noyer

FAITS DIVERS Un jeune homme de 21 ans a comparu lundi devant le tribunal correctionnel de Toulouse, cinq jours après avoir tenté de noyer un gendarme dans la Garonne à l’issue d’une course-poursuite

N.S.

— 

Un gendarme a plongé dans la Garonne pour poursuivre le fuyard. Illustration.
Un gendarme a plongé dans la Garonne pour poursuivre le fuyard. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Il ne connaîtra pas son sort avant le 7 juin, date à laquelle son procès a été renvoyé. Un homme de 21 ans a comparu lundi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Cinq jours plus tôt, il avait mené une folle équipée qui s’était terminée par un corps à corps avec un gendarme dans la Garonne, à Muret, rapporte La Dépêche du Midi.

Pour fuir un contrôle routier au volant d’une voiture volée, le jeune homme avait slalomé à contresens, avec un pneu crevé, sur une deux fois deux voies. Au bout de plusieurs kilomètres, il avait perdu le contrôle de son véhicule, alors que quatre patrouilles de gendarmerie et des motards le poursuivaient.

Le fuyard avait alors plongé dans la Garonne pour échapper aux forces de l’ordre. Mais un gendarme du peloton motorisé l'avait suivi dans le fleuve pour l’interpeller.

Un acte « accidentel » selon l’accusé

Devant le tribunal, ce militaire de 21 ans a indiqué qu’il avait alors été la cible de plusieurs tentatives de noyade. « C’était accidentel », a assuré l’accusé, cité par le quotidien régional. Le motard a finalement pris le dessus et le suspect a été interpellé, après avoir été ramené sur la berge.