Grasse: Un détenu se donne la mort la veille de sa libération (et de son expulsion)

FAITS DIVERS Il était incarcéré pour des faits d’aide à l’entrée illégale d’étrangers

M.F.

— 

La maison d'arrêt de Grasse dans lesAlpes-Maritimes).
La maison d'arrêt de Grasse dans lesAlpes-Maritimes). — Valery Hache afp.com

Il devait être libéré ce mardi afin de procéder à une procédure d’expulsion. Un jeune détenu s’est suicidé la veille de sa libération dans une cellule de la maison d'arrêt de Grasse (Alpes-Maritimes), rapporte Nice-Matin.

Ce sont les surveillants pénitentiaires qui ont découvert le corps inanimé du détenu samedi. Malgré l’intervention des pompiers et du SAMU, il n’a pas pu être réanimé. A 25 ans, il était incarcéré depuis près de quatre ans pour l’aide à l’entrée illégale d’étrangers sur le territoire national en récidive, précise le quotidien local.

Expulsion en Côte d’Ivoire

De la maison d’arrêt de Grasse, le jeune homme aurait dû être pris en main par la police aux frontières dès le dimanche. Venant de Côte d’Ivoire, il devait être reconduit dans son pays d’origine, l’Italie n’ayant pas accepté l’expulsion vers son territoire.