Nord: Une octogénaire victime d’une escroquerie à Notre-Dame de Paris

FAITS DIVERS Une fausse employée de mairie prétendait récolter de l’argent pour reconstruire le monument parisien

Mikael Libert

— 

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. — T.Mallet / AP / SIPA

Tous les moyens sont bons. Jeudi, une habitante de Linselles, dans le Nord, a été victime d’un vol par ruse sur un thème d’actualité : l’incendie de la cathédrale Notre-Dame à Paris. Les faits n’ont été découverts que tardivement selon la police.

Vers 17h, jeudi, une femme âgée d’environ 80 ans a reçu une visite à son domicile situé rue des Chaudronniers, à Linselles. Il s’agissait d’une femme qui s’est présentée comme étant une employée de mairie chargée de faire une souscription pour la reconstruction du monument parisien.

Un chèque, la carte bancaire et le code

La victime l’a accueillie chez elle et lui a remis un chèque de 50 euros. Trop peu pour la voleuse. Ayant gagné la confiance de l’octogénaire, elle lui propose de lui faire ses courses et de lui rapporter à domicile. Devant tant de gentillesse, la vieille dame ne s’est pas méfiée. Elle a remis à la voleuse sa carte bancaire, son code et sa pièce d’identité.

La fausse employée de mairie a ensuite quitté les lieux aussi tranquillement qu’elle était venue. La supercherie n’a été découverte que lorsque la victime a remarqué deux retraits de 300 euros chacun effectués avec sa carte bancaire. Une plainte a été déposée dans la foulée et une enquête ouverte.

Pour information, seuls quatre organismes sont en charge de recueillir officiellement les dons : la Fondation de France, la Fondation du Patrimoine, la Fondation Notre Dame de Paris et le Centre des Monuments Nationaux