Bouches-du-Rhône: Huit membres d'un clan à l'origine d'une douzaine de règlements de comptes arrêtés

RÈGLEMENTS DE COMPTES La police a arrêté huit membres présumés de la « bande de Marignane », soupçonnés d’être à l’origine de plusieurs règlements de comptes liés au trafic de stupéfiants

Mathilde Ceilles

— 

Police judiciaire. (Illustration)
Police judiciaire. (Illustration) — WITT/SIPA

Selon une information de La Provence, huit personnes soupçonnées d’appartenir à la « bande de Marignane » ont été arrêtés à Gignac, Meyreuil, Gardanne, Arles, La Ciotat , Vitrolles et Saint-Cyr-sur-Mer. Ces arrestations se font dans le cadre d’une enquête pour association de malfaiteurs par la police judiciaire de Marseille.

Selon nos confrères, la « bande de Marignane » fait partie des têtes de proue du narcobanditisme à Marseille. Une guerre interne à cette même bande aurait entraîné une douzaine de règlements de comptes ou tentatives de règlements de comptes.

​​​​