Strasbourg: Une marche contre les violences conjugales après le meurtre de Sandra Baumann

MOBILISATION Sandra Baumann a été retrouvée morte jeudi dans son appartement à Strasbourg. Osez le Féminisme 67 appelle à une marche contre les violences conjugales 

Nils Wilcke

— 

Le collectif "Osez le féminisme!" lors d'une action devant le Panthéon à Paris. Illustration.
Le collectif "Osez le féminisme!" lors d'une action devant le Panthéon à Paris. Illustration. — Thomas Samson AFP

Son meurtre a choqué l’opinion publique. Mais aussi les associations féministes. Sandra Baumann, 25 ans, a été retrouvée morte jeudi dernier dans son appartement de l’avenue du Rhin à Strasbourg. Soupçonné de l’avoir tuée, son compagnon a été placé en détention provisoire, selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Suite à ce drame, Osez le Féminisme 67 lance un appel à manifester ce vendredi au départ de l’Hôtel de Police dès 17 h 30. Dans un communiqué, l’antenne bas-rhinoise de l’association indique que le meurtre de Sandra Baumann « est le 45e féminicide depuis le 1er janvier 2019 ». Le terme féminicide renvoyant au fait de tuer une femme parce qu’elle est une femme

« Levons-nous pour exiger des sanctions systématiques »

« Au moins 120 femmes ont été tuées l’an dernier en France, par leur conjoint ou ex-conjoint, déplore l’association. Depuis le 1er janvier 2019, une femme est tuée tous les deux jours dans notre pays et ce dans l’indifférence générale ».

« Levons-nous pour exiger des pouvoirs publics la mise en place immédiate de mesures de protection efficaces pour les femmes victimes de violence ou de menaces dès le premier signalement ou la première constatation ! », lance Osez le féminisme 67. Et d’ajouter : « Levons-nous pour exiger des sanctions systématiques et exemplaires des auteurs de violences sur les femmes ! »