Pas-de-Calais: Un navire de pêche sombre en pleine mer après un incendie

FAITS DIVERS L’équipage du bateau a pu être secouru par un autre navire de pêche

Mikael Libert

— 

Le Cap Gris Nez, le 7 mars 2012. Le Centre Régional Opérationnel de Sauvetage et de Surveillance (CROSS).
Le Cap Gris Nez, le 7 mars 2012. Le Centre Régional Opérationnel de Sauvetage et de Surveillance (CROSS). — M.LIBERT/20 MINUTES

Lundi soir, un équipage de pêcheurs a pu être secouru juste avant que son navire ne sombre au beau milieu de la Manche. C’est un incendie à bord qui a provoqué le naufrage selon la préfecture maritime.

L’alerte a été donnée vers 22h30, lundi. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a été avisée par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Gris-Nez qu’un navire de pêche, le Saint Jean Pierre, était en feu en zone anglaise, à 26 nautiques (48 km) de Boulogne-sur-Mer.

Un navire de pêche a pu récupérer l’équipage en détresse

Le bateau en détresse a pu être repéré par un autre navire de pêche, le Loïc II, grâce au tir de deux fusées rouges par l’équipage. Les trois personnes à bord ont été récupérées saines et sauves par le Loïc II.

Les autorités ont, dans la foulée, envoyé sur zone un patrouilleur des douanes basé à Boulogne-sur-Mer, et l’Abeille Languedoc pour tenter d’éteindre l’incendie sur le navire. Un avion de la Marine Nationale était chargé de surveiller la zone depuis les airs.

Les moyens engagés n’ont cependant pas permis de venir à bout des flammes. Le navire a fini par sombrer vers 1h du matin, mardi, en zone anglaise.