Orne: Un forcené retranché avec son bébé de sept mois ouvre le feu sur les gendarmes

DISPUTE L’homme a tiré une cinquantaine de fois sur les gendarmes avec plusieurs armes. Un militaire a été légèrement blessé

20 Minutes avec agence

— 

Les hommes du GIGN sont intervenus (illustration).
Les hommes du GIGN sont intervenus (illustration). — Niko - Sipa

Un homme de 43 ans s’est retranché dans son domicile de Neuville-Près-Sées (Orne) avec son bébé de sept mois dans la nuit de jeudi à vendredi. A l’arrivée des gendarmes, il a lâché ses deux chiens obligeant les militaires à faire feu sur les animaux, rapporte Ouest France.

Le forcené a ensuite tiré une cinquantaine de balles en direction des forces de l’ordre avec plusieurs armes, provoquant l’intervention du GIGN. Le quadragénaire s’est finalement rendu ce vendredi matin.

Le bébé est en bonne santé

L’affaire aurait commencé ce jeudi soir par une dispute entre le quadragénaire et son fils de 17 ans. L’adolescent, sa mère et quatre de ses frères et sœurs ont réussi à quitter les lieux mais le dernier né de la famille est resté dans le logement.

Il a fallu plusieurs heures de négociations avant que ce maçon ne soit interpellé. Le bébé est en bonne santé. Le procureur de la République d’Alençon (Orne) a indiqué qu'« un gendarme a (…) été légèrement blessé à l’épaule par le ricochet d’une balle ». Quant aux chiens, ils seraient blessés mais en vie, selon le quotidien.

L’homme a été placé en garde à vue. Le parquet a ouvert une enquête pour « tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique » et « dégradation grave par moyens dangereux ».