Calvados: Une bombe de la Seconde Guerre mondiale se retrouve dans les filets d'un chalutier

EXPLOSIF Les deux marins à bord ont été héliportés loin de l'embarcation et de la bombe

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une bombe de la Seconde Guerre mondiale.
Illustration d'une bombe de la Seconde Guerre mondiale. — MAISONNEUVE/SIPA

Une drôle de prise. Un chalutier de Ouistreham (Calvados) a capturé ce jeudi dans ses filets une mine allemande datant de la Seconde Guerre mondiale. Le Tangaroa était alors en pleine session de pêche, vers 5 heures du matin.

La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) est immédiatement intervenue. L’objet était précisément une « mine allemande parachute avec une charge explosive de 650 kg », précise Philippe Capdeville, directeur de la station SNSM de Ouistreham, à Liberté Caen.

La mine sera détruite prochainement

Un canot de la SNSM avec six hommes à bord s’est dirigé vers le chalutier et des plongeurs démineurs ont été mobilisés dans un hélicoptère de la Marine nationale. Les deux marins qui se trouvaient à bord du chalutier ont été héliportés loin de la bombe. Selon la Préfecture maritime, un « simple mouvement » pourrait en effet déclencher la charge explosive qu’elle contient.

Une balise a été placée sur la bombe militaire qui a ensuite été remise à l’eau. Elle sera détruite dans les prochains jours. De nombreux engins explosifs datant du Débarquement dorment encore dans les fonds marins. Il n’est pas rare que des pêcheurs en remontent avec leurs filets sur les côtes normandes.