VIDEO. Paris: Deux blessés, dont un en urgence absolue, après l'explosion d'un appartement dans le 18e

ACCIDENT Dimanche soir, un appartement situé dans un immeuble rue Pajol à Paris, dans le 18e arrondissement, a vu ses murs entièrement soufflés dans une explosion

M.F

— 

Un appartement situé rue Pajol dans le 18e arrondissement de Paris a été soufflé par une explosion dimanche 14 avril 2019.
Un appartement situé rue Pajol dans le 18e arrondissement de Paris a été soufflé par une explosion dimanche 14 avril 2019. — N. Michaud/ Sapeur pompier de Paris

Ce dimanche soir vers 22 heures, une explosion a soufflé un appartement du 18e arrondissement de Paris. Situé au 49, rue Pajol, les murs de ce logement situé au premier étage et donnant sur l’extérieur, ont littéralement été arrachés. « Les débris ont été projetés jusqu’à au moins 150 mètres sur la chaussée », assure à 20 Minutes le Lieutenant-colonel Plus, porte parole des pompiers de Paris.

Deux habitants ont été blessés. « Une personne a été prise en charge en urgence absolue et une autre en urgence relative », indique la mairie. Les pompiers nous indiquent qu’une dame d’environ 70 ans, habitant dans l’appartement soufflé a été grièvement blessée : son corps brûlé à 20 %. La deuxième personne est un homme.

L’origine de l’explosion indéterminée

Les habitants de l’immeuble et les habitants des quatre immeubles situés autour ont été évacués « à titre préventif » et hébergés dans un « gymnase à proximité » a indiqué la mairie de Paris dans un tweet. «Il s’agit de 45 familles qui pour l’instant ne peuvent pas rentrer chez elles, indique le Lieutenant-colonel Plus. Le plancher de l’appartement touché par l’explosion a fini par s’effondrer vers minuit dans la soirée de dimanche, tout comme celui de l’appartement situé juste au dessus, ainsi que la cage d’escalier.»

L’origine de l’explosion reste encore indéterminée. Un habitant a cependant assuré au Parisien qu’il n’y avait pas eu d’incendie ou de flammes et qu’après l’explosion, une on pouvait sentir une forte odeur de gaz dans le quartier. « Ce n’est pas la même explosion que la rue de Trévise, car il ne s’agit pas d’une explosion due à une poche de gaz accumulée pendant plusieurs jours. Là, l’explosion a été instantanée, mais très importante tout de même », explique le porte-parole des pompiers.