Bordeaux: Après le vol d'une moto par une bande armée, trois écoles des Aubiers confinées

VIOLENCE Un jeune homme qui s’était rendu dans le quartier des Aubiers pour vendre sa moto, s’est fait agresser par une bande armée, ce qui a entraîné le confinement des élèves de trois écoles à proximité

M.B.

— 

Une voiture de police en intervention (illustration).
Une voiture de police en intervention (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Situation surréaliste dans le quartier des Aubiers à Bordeaux vendredi après-midi. Alors qu’un jeune homme s’était rendu rue du Petit-Miot pour conclure la vente de sa moto, il a été agressé par une bande d’une dizaine d’individus, rapporte Sud Ouest. Au moins l’un d’entre eux était armé.

Le jeune vendeur a reçu un coup de crosse à l’arcade, et l’ami avec qui il s’était déplacé a été menacé avec une arme. Les voleurs se sont enfuis avec la moto.

L’affaire ne s’arrête pas là car des membres de la communauté éducative ont aperçu peu après des individus cagoulés et peut-être armés aux abords d’une école, et donné l’alerte. La municipalité a décidé alors de déclencher le plan particulier de mise en sûreté (PPMS), confinant élèves et personnels des trois écoles des Aubiers (Lac 2, Lac 3 et Jean-Monnet) en attendant l’arrivée des forces de l’ordre.

Une enquête est toujours en cours.