Marseille: Un jeune homme tué dans un règlement de comptes, près de la gare Saint-Charles

FAITS DIVERS Les tueurs étaient cagoulés, un mode opératoire qui ressemble à celui des règlements de comptes liés au narcotrafic, à Marseille

J.S.-M. avec AFP

— 

Des policiers marseillais enquêtent après un règlement de comptes (illustration).
Des policiers marseillais enquêtent après un règlement de comptes (illustration). — P. Magnien / 20 Minutes

C’est sans doute la quatrième victime du trafic de drogue, en 2019, à Marseille. Un jeune homme de 19 ans est mort par balle lors d’un « probable règlement de compte » lié au trafic de drogue, vendredi soir dans un quartier proche de la gare Saint-Charles.

Vers 22H30, deux hommes au visage cagoulé, armés pour l’un d’une arme longue et pour le second d’une arme de poing, ont fait feu sur la victime avant de s’enfuir à pied dans le 3e arrondissement de Marseille, selon les premiers témoignages recueillis par la police.

Des coups de feu tirés la nuit précédente

Des douilles de calibre 7,62 mm de type kalachnikov et 9 mm ont été retrouvées sur place, a précisé le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux. Touché par deux balles au cou et au thorax, le jeune homme était décédé à l'arrivée des secours.

La piste d'«une guerre de territoire liée au trafic de produits stupéfiants est privilégiée», a indiqué à l'AFP M. Tarabeux. Des coups de feu avaient été tirés la nuit précédente dans le même périmètre. 

Si cette piste est confirmée, il s’agirait de la quatrième victime morte dans un règlement de compte depuis le début de l’année. L’enquête a été confiée à la police judiciaire.