Hautes-Pyrénées: Pour une prise électrique, un septuagénaire cogne un autre camping-cariste à coups de batte

AGRESSION Un homme de 71 ans a été interpellé après avoir assené des coups de batte à un autre camping-cariste, au point de lui casser le bras

B.C.

— 

Une aire de stationnement de camping-car. (Illustration)
Une aire de stationnement de camping-car. (Illustration) — Michel Gile / SIPA

Pour certains, le camping-car​ est un mode de vie, symbole de liberté. Mais pas forcément de fraternité à en croire ce qui est arrivé à l’un de ses adeptes. Mercredi, alors qu’ils stationnaient sur une aire dédiée de Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, deux propriétaires en sont venus aux mains à cause d’un branchement électrique.

Et l’un d’eux n’y est pas allé de main morte. Ce campeur de 71 ans est allé chercher dans son véhicule une batte baseball pour frapper son « voisin ». Des coups d’une telle violence qu’il lui a cassé le bras.

Le lendemain, la victime est venue porter plainte auprès des gendarmes de la brigade de Lannemezan. Entre-temps un médecin légiste l’avait vu et lui avait prescrit 32 jours d’ITT.

Appuyées par des membres du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Bagnères-de-Bigorre, les forces de l’ordre se sont rendues sur le site pour interpeller le septuagénaire alors que celui-ci s’apprêtait à quitter les lieux.

Arbalète, machette…

Lors de la perquisition réalisée au sein de son camping-car, les gendarmes ont découvert la fameuse batte de baseball « mais aussi une arbalète, une machette et une arme de poing, réplique d’un pistolet automatique Beretta », indiquent les militaires sur leur page Facebook.

L’homme, placé en garde à vue, est convoqué devant la justice tarbaise ces prochains jours.